Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Congo : Pierre Ngolo nouveau président du Sénat du Congo-Brazzaville

Imprimer PDF

Congo-Politique-Nouveau président au Sénat

BRAZZAVILLE, 13 septembre (Infosplusgabon) - Le secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir), Pierre Ngolo a été élu mardi à l'unanimité à la présidence du Sénat, en remplacement  d’André Obami Itou, qui a passé 10 ans à la tête de cette chambre haute du Parlement.

 

 

Après son élection, Pierre Ngolo a appelé ses collègues à faire preuve de responsabilité, en résistant à la tentation de dire toujours "Oui" ou "Non" au gouvernement.

 

Selon lui, seule comptera, dans leurs délibérations, la qualité objective des textes soumis à leur approbation, "mais surtout, le devoir de les améliorer afin qu’ils aient un impact véritablement positif sur la vie de nos concitoyens".

 

"Le Sénat, loin d’être un instrument de discorde, travaille avec sagesse pour concilier les citoyens afin d’atteindre le consensus. Il doit réfléchir, bien réfléchir, en vue des propositions qui infléchissent le cours de l’histoire de notre patrie", a poursuivi Pierre Ngolo, assurant

que le Sénat prendra toute sa place dans la recherche de la paix au Pool en favorisant toutes les initiatives inscrites dans ce sens en conformité avec l’ordre républicain.

 

Le nouveau président du sénat a exhorté l’opposition à prendre place dans le jeu démocratique en s’inscrivant dans une démarche de construction en présentant et en défendant des projets alternatifs.

 

Pierre Ngolo, élu par 70 voix sur 70 sénateurs présents, est à la tête d’un bureau composé de sept membres.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/IOL/MPER/GABON 2017

 

© Copyright Infosplusgabon

Qui est en ligne!

Nous avons 2128 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

RDCongo, 7 septembre (Infosplusgabon) - La République démocratique du Congo (RDC) a signé, à Brazzaville, un accord avec la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) pour officialiser son adhésion au Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (GABAC), en qualité de membre associé, a-t-on appris jeudi de sources officielles.