Bannière

[ Inscrivez-vous ]

Newsletter, Alertes

Le Premier ministre malien dans le centre du pays en proie à l'insécurité pour rassurer les populations

Imprimer PDF

Bamako, Mali, 12 février (Infosplusgabon) - Le premier tour de l'élection présidentielle au Mali se tiendra le 29 juillet prochain, a annoncé, dimanche, à Mopti, (centre) à 640 km de la capitale, Bamako, le Premier ministre malien, Soumeylou Boubèye Maiga, coupant ainsi court aux informations selon lesquelles, les élections générales ne pourront se tenir cette année, en raison de l'insécurité dans le nord et le centre du pays et aussi de l'impréparation, a-t-on appris de source officielle.

 

Nommé Premier ministre en fin décembre 2017, Soumeylou Boubèye Maiga, qui rencontrait les cadres de la région de Mopti, a ajouté que si cette  élection ne se tient pas, personne n'aura une base juridique pour exercer le pouvoir dans le pays.

 

Parlant de l'insécurité, source d'inquiétudes pour les populations de cette partie du Mali, il a rassuré que le pays sera sécurisé et les terroristes traqués, neutralisés ou remis à la justice, invitant les populations à coopérer avec les forces armées et de sécurité pour combattre le terrorisme.

 

Soumeylou Boubèye Maïga a assuré que les forces armées et de sécurité seront dotées dès le mois de mars prochain de tous les moyens possibles pour renforcer leurs capacités opérationnelles.

 

Il a également annoncé que des fonctionnaires seront bientôt  déployés dans les communes où l'administration n'existe pas depuis le début de la crise en 2012.

 

"Des sous-préfets seront nommés dès la semaine prochaine, a-t-il promis.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/GFD/GABON 2018

 

 

© Copyright Infosplusgabon



Qui est en ligne!

Nous avons 2792 invités en ligne

Publicité

Liaisons Représentées:

Newsflash

Retrouvez  tous les  jours vos  informations en  français  en Anglais et en Portugais   sur  www.Infosplusgabon.com